Autres cours d'eau

La Méjeanne

Population : truite fario, écrevisse signal
Cette petite rivière de 4 à 6 mètres de large abrite une bonne population de truites farios sauvages, de taille modeste à moyenne et assez capricieuses.
Toutes les techniques de pêche autorisées y sont praticables.
La pêche à la mouche sèche peut s’y avérer très amusante mais réservée à des moucheurs confirmés, compte tenu de l’encombrement de la végétation.
En 2012, afin d’éviter le pillage et avant retour à parcours libre, l’ancien parcours sans tuer (depuis l'embouchure sur la Loire jusqu'au ruisseau des Ourilles) est transformé  en réserve active : prises limitées à deux poissons par jour, taille 25 cm.

Cette année, un nouveau parcours "Réserve active" a été créé, dans la vallée de la Méjeanne, depuis le Moulin de Sanigarne (en-dessous du village de Pigeyres, jusqu'au pont de Montbel), avec une limitation des prises à 2 truites par jour à la taille de 23 cm.
La pêche des écrevisses signal sur la partie basse du cours ravira petits et grands.


L’Holme

Population : Truite fario
La truite fario sauvage, de taille modeste est bien présente dans ce ruisseau d’une largeur de 3 à 4 mètres.
L’étroitesse du lit et la présence d’une végétation assez dense limitent cependant l’éventail des techniques de pêche.
La pêche au toc et à la cuiller se révèlent les plus adaptées.


La Fouragette

Population : Truite fario, écrevisse à patte blanche
Le ruisseau de la Fouragette a été maintenue en réserve lors de l'Assemblée Générale de Janvier 2018, depuis le pont en-dessous du Cros du Pouget, jusqu'à son embouchure sur la Loire à Goudet. Cette décision fait suite aux différentes pêches électriques effectuées ces  dernières années, la population de truites farios était quasiment nulle en 2009.

La réserve qui avait été implantée dans le Marais de La Sauvetat  de manière arbitraire par le Conseil Général de la Haute-Loire, avec la complicité de la Fédération de pêche de la Haute-Loire et ce sans concertation avec l'AAPPMA de Goudet-Arlempdes n'est plus réserve depuis cette année dans l'arrêté préfectoral du 14 Décembre 2017 (pour les années 2018, 2019, et 2020).

Nous effectuons chaque année des pêches électriques, qui nous démontrent que la population augmente malgré tout de manière très faible.

Le  NADALES.

Population:    Essentiellement Truite Fario

Prenant sa source au-dessus de Coucouron en Ardèche,dans le secteur de Vente,  il descend vers la Loire en traversant les communes de La Chapelle Graillouse(07), puis de Lafarre en Haute-Loire. Il arrive au lieu-dit Vallet, commune de Lafarre.

Il est placé en réserve pour 3 ans depuis le premier pont romain sous Lafarre, jusqu'à son confluent avec la Loire, soit environ 1000 mètres.

 

La  Langougnole.

Population:   Truite Fario, Vairon par endroits.

Prenant ses sources au-dessus de Coucouron , mais dans le secteur d'Issanlas, elle descend vers la Loire en traversant la commune de Coucouron; ensuite elle entre en Haute-Loire dans la commune de Lafarre où elle arrive  dans la Loire bien en aval de Vallet où arrive le Nadalès.

 

 

 


Les poissons présents dans nos cours d'eau

Les rivières de l'AAPPMA abritent une belle population de truites farios, mais aussi des ombres communs (sur la Loire), des goujons, des vairons ainsi que divers poissons blancs.

fario atlantique goudet arlempdes

Imprimer